• Accueil

Vie sexuelle et affective des personnes handicapées vivant en institutions

Les différents textes de loi (2002, 2005, charte des résidents) situent le résident au cœur du dispositif et place le projet personnalisé comme axe principal de la prise en charge. La prise en compte de l’affectivité et de la sexualité des résidents est un élément majeur de ce projet. En même temps elle soulève de multiples questions ; elle interroge le professionnel sur ce qui échappe habituellement au regard d’autrui ; elle oblige à une mise en travail institutionnelle faite souvent d’injonctions paradoxales et de contradictions où s’articulent collectif et privé, quotidienneté et éthique. Il faut aussi tenir compte des représentations de chaque membre du personnel.

PUBLIC ET PRÉREQUIS : Toute personne s’occupant des personnes en situation d’handicaps
■ Pas de prérequis nécessaire.

 


Objectifs

■ Evaluer l’importance des mouvements affectifs et sexuels dans l’institution ■ Comprendre les enjeux de la dimension sexuelle dans la vie affective de la personne handicapée ■ Proposer des outils conceptuels permettant de mieux répondre aux comportements sexualisés des sujets handicapés ■ Intégrer cette dimension dans le projet personnalisé.

Contenu

Représentation de chacun autour de la sexualité ■ Représentations sociales : Représentations des parents - Représentations des professionnels ■ Eléments de développement sexuel : Théorie des pulsions - Génitalité - Identité sexuelle ■ Différentes fonctions de la sexualité - Plaisir - Procréation - Intégration sociale - Sentiments ■ Mise en jeu dans l’échange sexuel - Émotions - Sensations - Fantasmes. ■ Sexualité des personnes handicapées ■ Particularités - Similitudes - Image du corps et vécu corporel. ■ Sexualité et pathologie : Sexualité et déficience, TED - Inhibition, peur, violence - Fantasmes et passages à l’acte ■ Les différentes manifestations : Auto-érotiques - Hétérosexuelles - Homosexuelles - Prise en compte de la sexualité dans le projet institutionnel et personnel -■ Le Droit et la sexualité : Contraception et procréation - Consentement - Place du tuteur et de la famille ■ Le discours institutionnel ■ Lois et règles qui régissent ces manifestations ■ Attitudes et postures chez le professionnel : Résonance chez le professionnel - Verbalisation des situations problématiques - Outils ■ Posture éthique : amour, jouissance, désir, plaisir, intimité.

Méthodes

Alternance d’apports théoriques et méthodologiques articulés à la pratique et aux situations quotidiennes : ■ Etudes cliniques en travail de réflexion et d’élaboration commune ■ Analyse de situations ■ Élaboration des perspectives concrètes au travail ■ Possibilité d’intégrer la rédaction d’un document à usage interne dans le cadre d’un module de type formation-action.

INTERVENANT : Psychologue clinicien, praticien dans le champ du handicap et de la pathologie mentale, travail théorique et pratique sur l’institutionnel et le fonctionnement des groupes OU sociologue et psychanalyste.

Durée et Prix : Formation collective de 3 jours dans votre établissement ou service.
3 600€, frais de déplacement en sus.

Inscrivez-vous à notre newsletter :