Bientraitance, une pratique éthique de la quotidienneté

PUBLIC ET PRÉREQUIS : Toute personne s’occupant des personnes en situation de handicap ■ Pas de prérequis nécessaire.

Objectif

A l’issue de la formation le stagiaire saura identifier, concevoir et mettre en place les actions au quotidien pour construire une culture de bientraitance, à la fois collectivement et individuellement.

Contenu

Le concept de bientraitance ■ Bienveillance – maltraitance ■ Historique de cette notion ■ Étayage théorique ( Winnicot, Ricoeur…) ■ Bientraitance et éthique. Définition de la bientraitance au sens de l’ANESM ■ Les aspects fondamentaux ■ Rapport à l’usager (ses droits, son accompagnement) ■ Rapport à sa famille, son entourage ■ Rapport aux professionnels (soutien et espace d’élaboration) ■ Les actes de la quotidienneté ■ Les attitudes au quotidien ■ Identification et repérage des signes de maltraitance. ■ Les outils : ■ créer les conditions d’une trajectoire de vie où le collectif n’est pas contrainte mais étayage ■ Méthodes et analyse de bonnes pratiques ■ Le contexte institutionnel et organisationnel ■ L’impact du travail d’équipe.

Méthodes

■ Apports théoriques ■ Supports écrits ■ Élaboration groupale ■ Analyse de situations.

RÉFÉRENCES : Recommandation de l’ANESM ■ Charte de bienveillance.

INTERVENANT : Psychologue clinicien, praticien dans le champ du handicap et de la pathologie mentale, travail théorique et pratique sur l’institutionnel et le fonctionnement des groupes OU sociologue et psychanalyste.

Durée et Prix : Formation collective de 3 jours dans votre établissement.
3 600 €, frais de déplacement en sus.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter :