Supervision des équipes d’encadrement

Ce n’est pas faute de l’avoir martelé : éduquer, soigner, gouverner sont des métiers impossibles, disait Freud. Alors pourquoi les équipes d’encadrement s’entêtent-elles de la sorte ? On peut penser, inversement, que c’est bien parce que ce sont là des métiers impossibles qu’ils exercent leur force d’attraction et qu’ils animent leurs acteurs. Encore faut-il que les équipes d’encadrement, toujours sous la menace de l’implosion, puissent elles aussi, disposer d’un lieu sécurisé où chacun trouve le ressort de s’exprimer et le collectif de se ressourcer. Car à n’en point douter, ce qui se passe dans l’institution n’est pas séparé du symptôme auquel sont confrontées les équipes d’encadrement.

PUBLIC : Toute équipe œuvrant dans le champ social, médico-social ou sanitaire.
PRÉREQUIS : Etre en situation d’encadrement.

Objectifs
A l’issue de la formation, le stagiaire sera en capacité de :
■ Considérer la place symbolique de chacun en leur sein et le ressort du collectif
■ Interroger les formes de liaison solidaire et de dé-liaison à l’œuvre au sein de l’équipe d’encadrement et dans l’institution
■ Travailler les interactions transférentielles qui surgissent de la confrontation au symptôme
■ Animer un groupe afin de faire circuler la parole
■ Acter que trouver des solutions ensemble s’apparente à une sorte de jeu

Méthodes et évaluation
■ Apports théoriques ■ Etude de cas cliniques apportés par les stagiaires ■ Etude de la bibliographie (étude d’un moins un texte théorique par séance)
■ Une évaluation selon les niveaux 1-2 et 3 du modèle Kirkpatrick permettra de mesurer l’efficacité de la formation

Intervenant
■ Sociologue, psychanalyste, ancien directeur d’établissements de santé, diplômé de l’EHESP

Modalités et Prix
10 séances de 1h30 soit 3 000€, frais de déplacement en sus.
Formation collective au sein d’une association à établissements multiples

Inscrivez-vous à notre newsletter :