Les Pratiques Institutionnelles

Conférence-Débat

A l’occasion des événements ou des colloques qu’ils organisent, les établissements sociaux et médico-sociaux, les Conseils d’administration des associations du secteur et les acteurs institutionnels font couramment appel à des conférenciers. Engager un questionnement, relayer des interrogations internes ou reformuler les enjeux du secteur social et médico-social, les objectifs poursuivis sont variés. Nous pouvons organiser ces conférences-débats dans votre établissement.

PUBLIC : D'une durée de 2 heures, elles peuvent réunir tout public intéressé par un débat choisi par vous, permettant d’éclairer une préoccupation, engager une réflexion plus approfondie, prendre le temps de s’informer ; vous pouvez proposer ce format aussi bien à des parents qu’à des salariés, voire à des administrateurs..
PRÉREQUIS : Pas de prérequis.

En savoir plus

Mettre en place et faire vivre la démarche qualité

Le décret de 2007 portant sur l’évaluation externe des prestations des établissements et services et les annexes 3-10 du CASF ont contribué à inscrire la démarche qualité dans l’environnement social et médico-social. Pour peu que cette démarche ne se réduise pas à une approche techniciste, il se peut qu’elle participe aux suivis de l’amélioration de la qualité de l’accompagnement mais aussi au management des projets comme le projet personnalisé et le projet d’établissement.

PUBLIC : Toute personne travaillant en institution intéressée par la démarche qualité.
PRÉREQUIS : Pas de prérequis.

En savoir plus

Faire vivre le projet d’établissement ou de service

Le CASF prévoit que « Pour chaque établissement ou service social ou médico-social, il est élaboré un projet d’établissement ou de service, qui définit ses objectifs, notamment en matière de coordination, de coopération et d’évaluation des activités et de la qualité des prestations, ainsi que ses modalités d’organisation et de fonctionnement » (Article 311-8). Le projet d’établissement constitue la lettre mais aussi l’esprit de l’institution. Réécrit tous les cinq ans, le projet d’établissement est en réalité un document qu’il convient de faire vivre au fur et à mesure que se modifient et se précisent l’offre de service et les modalités d’accueil. Cette formation-action propose deux modules : l’écriture du projet d’établissement et son actualisation.

PUBLIC : Toute équipe éducative et/ou soignante constituée en COPIL.
PRÉREQUIS : Pas de prérequis.

Cette formation se construit sur mesure, en fonction de l'état d'avancement du projet d'établissement en place.

En savoir plus

La démarche « projet »

Dynamique de changement interne, le projet se décline dans l’action au quotidien. Comment en gérer les différents niveaux de complexité, en déterminer les conditions et les moyens de mise en œuvre.
Un projet n’est pas seulement une obligation prévue par la réglementation, il donne aux équipes la possibilité de réfléchir à leur pratique professionnelle afin de donner du sens à leur action.

PUBLIC : Professionnels en situation de construire des projets (projets d’équipe, d’ateliers, personnels, institutionnels...).
PRÉREQUIS : Pas de prérequis.

En savoir plus

Le projet personnalisé

La loi du 2 janvier 2002 et les recommandations des bonnes pratiques professionnelles (anesm) ont mis l’accent sur la démarche d’individualisation de l’accompagnement. Le projet en est l’outil essentiel. C’est une prévision d’action, qui s’appuie sur un repérage précis des attentes, des besoins d’un usager et de son potentiel, en articulation avec les partenaires accompagnant la personne en situation d’handicaps.

PUBLIC : Tout professionnel accompagnant des personnes en situation de handicap.
PRÉREQUIS : Etre en situation de concevoir et mettre en œuvre des projets personnalisés.

En savoir plus

Le référent

PUBLIC : Toute personne accompagnant des personnes en situation de handicaps.
PRÉREQUIS : Assumer une fonction de référent.

En savoir plus

La fonction de coordinateur

PUBLIC : Tout professionnel travaillant en équipe ET exerçant cette fonction ou devant l’exercer.
PRÉREQUIS : Exercer cette fonction ou devant l’exercer.

En savoir plus

L’écriture professionnelle

PUBLIC : Tout professionnel en situation de rédiger des rapports, synthèses, transmissions, projets.
PRÉREQUIS : Pas de prérequis.

En savoir plus

La mise en récit

PUBLIC : Les professionnels du secteur sanitaire ou médico social en situation d’accompagnement.
PRÉREQUIS : Pas de prérequis.

En savoir plus

Travailler en équipe

La loi du 2 Janvier 2002 et 2005 oblige les professionnels du médico social à offrir une prestation de qualité aux bénéficiaires. Cela nécessite au sein des services un travail d’équipe, d’échange et de liaison constante. La communication est un des outils pour y parvenir. Cette communication est à la base de l’efficacité du travail ; la compréhension des mécanismes qui l’entravent permet d’aller au-delà des divergences individuelles. Le second outil est de se recentrer sur l’objectif institutionnel, à savoir la prise en charge adaptée et cohérente des bénéficiaires. La prise en compte de l’institution dans son ensemble, l’articulation des places et des fonctions de chacun sont déterminants.

PUBLIC : Tout professionnel travaillant en équipe.
PRÉREQUIS : Pas de prérequis.

Perspectives d’évolution Cette formation  doit permettre de créer une dynamique d’équipe. Il s’agit de passer d’une logique plutôt disciplinaire à une logique organisée autour du bénéficiaire et de son projet, pivot de la prise en charge et transversal à l’institution.

En savoir plus

Travail de réseau et désinstitutionnalisation

Il s’agit d’inventer pour chaque usager une mobilité qui lui est propre, un trajet entre différents lieux où seul il peut se reconnaître à la fois dans une opposition distinctive des équipes et dans une mise au travail d’une pensée collective.Il s’agit d’inventer pour chaque usager une mobilité qui lui est propre, un trajet entre différents lieux où seul il peut se reconnaître à la fois dans une opposition distinctive des équipes et dans une mise au travail d’une pensée collective.Il s’agit donc moins de mettre en valeur un lieu qu’une série de lieux qui ont à un moment donné de l’histoire de l’usager représenté une façon de dire son histoire et de répondre à ses différents besoins et de construire sa propre trajectoire.

PUBLIC : Professionnels ayant une pratique de réseaux ou devant mettre en place ce travail.
PRÉREQUIS : Pas de prérequis.

En savoir plus

Les dispositifs institutionnels ou « comment faire tenir ensemble »

Chacun appartient à une même institution où places et fonctions sont désignées à l’avance. Chacun appartient à une même institution où places et fonctions sont désignées à l’avance. Cependant une hétérogénéité de niveaux s’entrecroise et interagit. Trois dimensions sont toujours en tension : l’équipe, la population accueillie et l’institution.

PUBLIC : Toute personne accompagnant des personnes en situation de handicap.
PRÉREQUIS : Travailler en équipe.

En savoir plus

Le paradoxe institution-sujet

Comment accompagner une personne en situation d’handicap dans un collectif

Depuis la loi du 2 janvier 2002, l’individu est au centre de nos dispositifs d’accompagnement. Celui-ci vit le plus souvent dans des collectifs, des établissements qui sont sources de contrainte, d’obligations. Comment articuler ce paradoxe individu-institution ?Comment le prendre en compte et en faire un objet dans l’accompagnement ?

PUBLIC : Professionnels en situation d’accompagnement en institutions. 
PRÉREQUIS : Pas de prérequis.

En savoir plus

Burn out et prévention de l’usure professionnelle

PUBLIC : Toute personne accompagnant des personnes en situation de handicap.
PRÉREQUIS : Travailler en équipe.

En savoir plus

Que faire quand on a tout essayé ?

Certains accompagnements semblent impossibles, les histoires de vie trop lourdes. Que faire quand on sent que la confiance a été très tôt mise à mal ? Malgré notre savoir et nos formations, malgré notre engagement, il est des situations qui résistent à ce que nous pouvons faire, nous les soignants qui avons à cœur d’aider l’autre à aller mieux. Comment comprendre ce paradoxe ? Non seulement ça ne marche pas, mais en plus de ça, nous en souffrons. Les uns disent qu’on s’est totalement trompé de paradigme théorique. Les autres avancent que c’est à cause de l’institution. Il se pourrait que la mise en accusation n’aide pas beaucoup à sortir de l’impasse. Ne s’agit-il pas au contraire de changer simplement son fusil d’épaule ? « Faire mieux » signifie faire avec l’autre, par l’autre et en fonction de ce que l’autre peut donner et recevoir. Les équipes souffrent de s’en demander trop, c’est une constante dans nos institutions médico-sociale. En posant des questions simples et directes, cette formation se propose de recadrer l’espace des possibles pour des missions à l’apparence impossible.

PUBLIC : Tout professionnel travaillant en établissement ou service et intéressé par la problématique.
PRÉREQUIS : Pas de prérequis.

En savoir plus

Violence et Agressivité, gestion et prévention

PUBLIC : Professionnels confrontés aux situations de violence ou d’agressivité. 
PRÉREQUIS : Pas de prérequis.

En savoir plus

Le conflit et sa gestion

HEIDEGGER dit que « le conflit est père et roi de tout » et que, de ce fait, il est aux fondements de l’organisation humaine.

PUBLIC : Tout professionnel accompagnant des personnes en situation d’handicaps et travaillant en équipe.
PRÉREQUIS : Pas de prérequis.

En savoir plus

Gestion des évènements indésirables

PUBLIC : Directeurs adjoints, chefs de service et tous les professionnels étant en position de rédiger des F.E.I. 
PRÉREQUIS : Pas de prérequis.

En savoir plus

Mieux communiquer

« La communication, cet échange intentionnel de significations entre deux ou plusieurs univers subjectifs, individuels ou collectifs, comme fondamentalement hétérogène et naturellement polémique, en fonction du jeu conflictuel des interactions, des histoires personnelles et des intérêts propres à chacun des partenaires «J. ARDOINO».

PUBLIC : Toute personne accompagnant des personnes en situation de handicap.
PRÉREQUIS : Pas de prérequis.

En savoir plus

Animer un groupe de paroles

PUBLIC : Professionnels accompagnant des personnes en situation de handicap.
PRÉREQUIS : Etre en situation d’animer un groupe.

En savoir plus

Analyse des pratiques des équipes éducatives et soignantes

Les équipes éducatives et soignantes sont soumises aux investissements et contre-investissements qu’introduit toute relation thérapeutique. Il va s’agir dans les séances d’analyse de la pratique d’interroger ce qui fait symptôme dans la relation thérapeutique et à quelles conditions celle-ci pourrait ouvrir à une thérapeutique de la relation dans laquelle l’action éducative et soignante accueille le singulier, l’intime et par extension, ce qui ne se dit pas mais dont se réclame le lien-à-l’autre.

PUBLIC : Toute équipe éducative et/ ou soignante œuvrant dans le champ social, médico-social ou sanitaire.
PRÉREQUIS : Pas de prérequis.

En savoir plus

Analyse de la pratique professionnelle dans la fonction cadre de direction

Contexte
Le contexte législatif est celui d’un changement profond de l’offre de service et cela demande une adaptation des professionnels qui peut être source d’incompréhensions et de résistances.Le contexte législatif est celui d’un changement profond de l’offre de service et cela demande une adaptation des professionnels qui peut être source d’incompréhensions et de résistances.Les cadres sont garants de la mise en œuvre du projet de l’institution dans ce contexte de changement. Ils se trouvent confrontés à des équipes qui ont besoin de redonner du sens à leur action et de chercher de nouvelles voies d’accompagnement des usagers. En première ligne face aux professionnels, ils reçoivent les récriminations et incompréhensions liées aux changements et aux difficultés sociétales.Les cadres peuvent avoir besoin d’adopter une vision globale et distancée tout en faisant face aux multiples sollicitations quotidiennes.

PUBLIC : Directeurs, directeurs-adjoint, chef de service, cadre de santé.
PRÉREQUIS : Pas de prérequis.

En savoir plus

Les ateliers cliniques du directeur et de l'encadrement

Formation Inter-établissement

Il est acquis que « tout le monde souffre en institution ». La littérature à ce sujet ne cesse d’y revenir. Pourtant, l’institution institue, elle érige, elle fixe. Elle devrait par elle-même donner le sens de l’action individuelle et collective et avoir l’effet d’une rassurance. Ce n’est pas ce qui est vécu. Les directeurs et personnels d’encadrement ne sont eux-mêmes pas épargnés. Tel Géronte dans les Fourberies de Scapin, eux aussi se demandent tôt ou tard ce qu’ils sont venus faire dans cette galère et s’ils vont rester. Leurs préoccupations sont d’autant plus fondées que parmi les métiers impossibles, Sigmund Freud en avait repéré trois : soigner, éduquer et gouverner. Autant dire, toute la palette des métiers du médico-social et du sanitaire ! Toutefois, il se pourrait bien que ce soit en prenant Freud au pied de la lettre, c’est-à-dire, en actant l’impossibilité de la mission, que le directeur accèdera à une position où ses efforts se concentreront à rendre possible ce qui avait été anticipé comme impossible. Une question transversale servira de fil rouge à ces ateliers cliniques : comment produire une posture qui permette à tous, soignants, soignés, familles, bénévoles, personnels, de vivre quelque chose de différent, quelque chose qui ne prenne pas l’indice de morbidité du symptôme pour seul appui inconscient de l’action en institution.

PUBLIC : Directeurs, directeurs-adjoint, chef de service, cadre de santé.
PRÉREQUIS : Pas de prérequis.

En savoir plus

Supervision des équipes d’encadrement

Ce n’est pas faute de l’avoir martelé : éduquer, soigner, gouverner sont des métiers impossibles, disait Freud. Alors pourquoi les équipes d’encadrement s’entêtent-elles de la sorte ? On peut penser, inversement, que c’est bien parce que ce sont là des métiers impossibles qu’ils exercent leur force d’attraction et qu’ils animent leurs acteurs. Encore faut-il que les équipes d’encadrement, toujours sous la menace de l’implosion, puissent elles aussi, disposer d’un lieu sécurisé où chacun trouve le ressort de s’exprimer et le collectif de se ressourcer. Car à n’en point douter, ce qui se passe dans l’institution n’est pas séparé du symptôme auquel sont confrontées les équipes d’encadrement.

PUBLIC : Toute équipe œuvrant dans le champ social, médico-social ou sanitaire.
PRÉREQUIS : Etre en situation d’encadrement.

En savoir plus

Les effets cliniques de la fonction d'encadrement

PUBLIC : Professionnels en situation d’encadrement  des équipes dans le secteur médico social ou sanitaire.
PRÉREQUIS : Pas de prérequis.

En savoir plus

La « qualité de vie en MAS et en FAM »

PUBLIC : Professionnels et personnels d’encadrement des ESMS.
PRÉREQUIS : Pas de prérequis.

En savoir plus

Les droits de l'usager dans les ESMS

PUBLIC : Professionnels, dirigeants bénévoles du secteur social et médico-social.
PRÉREQUIS : Pas de prérequis.

En savoir plus

La protection juridique des majeurs

PUBLIC : Professionnels intervenant dans le secteur social et médico-social.
PRÉREQUIS : Pas de prérequis.

En savoir plus

Responsabilités professionnelle, civile et pénale des professionnels

PUBLIC : Professionnels secteur social et médico-social.
PRÉREQUIS : Pas de prérequis.

En savoir plus

Secret professionnel, confidentialité et partage des informations

PUBLIC : Professionnels des ESMS.
PRÉREQUIS : Etre confronté aux questions de secret professionnel et de partage des informations.

En savoir plus

Inscrivez-vous à notre newsletter :